X
Partager le tableau
X
FR EN
Accueil > Tableaux > Victor Charreton (1864-1937) - Matin de printemps
Retour
Partage
Zoom

Victor Charreton (1864-1937) - Matin de printemps

Huile sur toile signée en bas à gauche

Titre en anglais sur le châssis SPRING MORNING MUROLS

Dimensions : Hauteur 69 x Largeur 93,5 cm (Avec cadre : 93 x 118 cm)

Victor Charreton est né en 1864 en Isère. Après des études de droit à Grenoble, il décide en 1902 de se consacrer à sa passion, la peinture. Il vient s’installer à Paris, et va entreprendre jusqu’en 1913 de nombreux voyages afin de capter les lumières de paysages très différents, de l’Algérie à la Hollande, en passant par l’Espagne, l’Angleterre et la Belgique.

Charreton est un peintre autodidacte et moderniste. Son art est unique, inclassable. Il va mettre au point ses propres techniques et  ses propres supports. Dans ses paysages, la couleur domine le dessin qui est rapidement esquissé au crayon sur le carton ou la toile nue. Il peint sur le motif, sans préparation, et pratique la peinture « en réserves », qui laisse apparaitre le support dont il utilise la couleur. La matière, peinture à l’huile le plus souvent,  est posée directement au couteau ou à la brosse, et les juxtapositions chromatiques qu’il opère sont franches et  audacieuses.

La puissance des œuvres de Victor Charreton est comparable aux œuvres fauves réalisées par Matisse ou Derain à l’époque où Victor Charreton s’installe à Paris. L’Auvergne, la Bretagne, la Provence sont les sujets qui lui resteront chers toute sa vie.

Notre tableau est un très beau format. Pour Victor Charreton, ce critère est essentiel car la puissance de cet artiste ne s’exprime que rarement dans les petits formats, ce qui explique en partie les forts écarts de prix qu’on peut noter. Cette œuvre est assez atypique de Victor Charreton qui utilise généralement des tons forts et contrastés. N’oublions pas que Victor Charreton était sans cesse à la recherche de nouvelles techniques, de nouveaux effets et même de nouveaux supports. Ici, Charreton a  mobilisé une palette de couleurs pastel, pour suggérer l’arrivée du printemps dans un lieu magique imprégné de douceur. Il représente un groupe de maisons derrière des arbres en fleurs. Dans cette magnifique composition, il associe de multiples plans : A l’avant une première ligne constituée d’arbres couverts de fleurs qui laisse voir les maisons, puis des collines aux courbes douces, alors qu’au fond se devinent de hauts reliefs enneigés.

 

Musées dans lesquels des œuvres de Charreton sont exposées :

Paris, Musée d’Orsay et Petit Palais

New York

Madrid

Lyon

Cleveland…