X
Partager le tableau
X
FR EN
Accueil > Tableaux > Eugène Galien-Laloue (1854-1941) - Quai de la Seine au Châtelet
Retour
Partage
Zoom

Eugène Galien-Laloue (1854-1941) - Quai de la Seine au Châtelet

Ecole française

Aquarelle gouachée sur papier signée en bas à gauche

Dimensions : H. 31 x L. 47 cm (avec cadre : H. 65 cm x L. 80 cm)

Eugène Galien-Laloue est né à Montmartre en 1851. A 19ans il s’engage à la guerre de 1870 pendant laquelle son gout pour le dessin va naitre. Particulièrement doué, il est recruté par la Société Française des Chemins de Fer  pour dessiner le tracé des rails partant de Paris vers les gares de province. Il commence alors à peindre pour lui-même  les paysages alentours et les quartiers parisien.

Galien Laloue est un des meilleurs témoins du Paris de la Belle-Epoque, avec Edouard Cortes, Jean Béraud, Luiggi Loir….

A la fin du 19ème siècle, Napoléon III avait ouvert de vastes artères au cœur de la ville transformant ainsi la vie parisienne pour accueillir le nouveau siècle et ses bouleversements. Galien Laloue aime croquer sur le vif la vie effervescente de ce nouveau Paris sur les grands boulevards, sur les quais, autour de la Madeleine et des théâtres. Son dessin est réalisé avec une grande précision et un détail architectural poussé à l’extrême.Dès 1877, il expose au Salon des Artistes Français à Paris. Il devient très rapidement célèbre et reçoit un nombre important de commandes. Il peignit essentiellement des gouaches et des petits formats. Les saisons l’inspirent car elles offrent des tonalités, des atmosphères et une lumière différentes.

Notre tableau se distingue par un format plus important que d’habitude. Le sujet est caractéristique d’Eugène Galien-Laloue, mettant en scène des personnages au cœur d’un quartier emblématique de Paris. L’aquarelle réalisée sur papier libre est en très bon état, malgré d’infimes traces d’humidité. Son beau cadre en bois doré n’est pas d’origine. En plus de son format important, cette aquarelle est remarquable par la profusion des personnages et la saison hivernale qui est la plus recherchée chez cet artiste : les petites touches de gouache blanche représentant  la neige dans les arbres est caractéristique des plus belle œuvres de Galien Laloue comme celle du musée National de Bucarest.