X
Partager le tableau
X
FR EN
Accueil > Tableaux > Georges d'Espagnat (1870-1950) - Nature morte
Retour
Partage
Zoom

Georges d'Espagnat (1870-1950)

Nature morte

Provenance : Collection privée « de Brecey » et Exposition « d'Espagnat » sous le n° 139 Anémones, 1911
Ecole française, huile sur toile signée en haut à gauche

Dimensions : H. 50,5 x L. 61,5 cm (avec cadre : H. 70 x L. 80 cm)

Georges d'Espagnat est né le 14 août 1870 à Melun (France).
Dès le début de sa carrière, Georges d'Espagnat a le souci d'affirmer son originalité.
Il débute son apprentissage à Paris mais préfère rapidement étudier seul face aux sujets qu'il aime peindre: des natures mortes, des nus et des scènes de genres. Il se rend tous les jours au Musée du Louvre afin d'étudier, d'après l'Antique, les proportions des corps. Il admire Rembrandt, Rubens et Delacroix. Il prend également des cours aux académies libres de Montparnasse.

Chez d'Espagnat, le style est sobre, la touche est vaporeuse. Son langage pictural est proche de Vuillard et Bonnard. Il appartient au groupe d'artistes illustrateurs qui a fait le succès du Courrier Français. Artiste aux confluents des tendances impressionnistes et fauves, d'Espagnat a su s'en démarquer en créant une œuvre à l'esprit libre gouvernée par l'éclatement des couleurs.

1893 : expositions aux Salon des Artistes Indépendants et Salon de la Société Nationale des Beaux-Arts
1898 à 1911 : nombreuses expositions particulières à la Galerie Durand-Ruel (Paris et New York)
1899 à 1901 : expose au Salon de la Libre Esthétique de Bruxelles
1900 : rencontre Maurice Denis, Pierre Bonnard et Edouard Vuillard
Sa collaboration avec Maurice Denis est à l'origine d'un renouveau de l'art sacré en France.
1903 à 1949 : exposition au Salon d'Automne dont il est un des principaux fondateurs
1904 : exposition au Salon de la Sécession de Berlin
1918 et 1926 : il expose à la Galerie Bernheim de Paris
1934 : il est nommé professeur à l'École des Beaux-Arts de Paris
1951 : exposition posthume au Salon d'Automne de Paris

Musées :
Paris, Musée d'Orsay
New York, Metropolitan Museum of Art
Boston, Museum of Fine Arts
Chicago, Art Institute
Bruxelles, Musée Royal des Beaux-Arts
Genève, Petit Palais
Moscou, Musée Pouchkine
Tokyo, Musée national d'Art Occidental

Bibliographie :
E. Faure, G. Lecomte et J.D. Jacquemond « Georges d'Espagnat », La Bibliothèque des Arts, Paris.

Georges d’Espagnat - Nature morte de fleurs et de fruits - New York, MoMa Georges d’Espagnat - Nature morte de fleurs et de fruits - New York, MoMa