X
Partager le tableau
X
FR EN
Accueil > Tableaux > Charles Kvapil (1884-1957) - Citron et fleurs
Retour
Partage
Zoom

Charles Kvapil (1884-1957)

Citron et fleurs

Ecole française, huile sur carton signée en bas à droite et titrée au dos

Dimensions : H. 50 x L. 35 cm (avec cadre : H. 79 x L. 63 cm)

Charles Kvapil est un peintre belge de l'École de Paris, d'origine tchécoslovaque, né en Tchécoslovaquie le 1er novembre 1884, et mort à Paris en 1957.
Charles Kvapil a suivi les cours de l'Académie royale des beaux-arts d'Anvers. Ses premiers travaux ont été exposés en 1908, au Salon d'Anvers. En 1911, il exposa à Munich ; ces œuvres montraient alors une nette influence cubiste. En 1914, il exposa à nouveau en Belgique, à la Triennale de Bruxelles.
Il est mobilisé pendant la Première Guerre mondiale et, après l'armistice, il installe son atelier à Paris, à Montmartre, dans le Hameau des Artistes.
Au Salon des Indépendants de 1920, Charles Kvapil se révèle au public parisien.
Il est connu surtout comme peintre de personnages, en particulier pour ses représentations de nus plantureux mais il a également peint de nombreux paysages ainsi que des natures mortes qui constituent une partie importante de son œuvre.
Charles Kvapil fut influencé par le fauvisme et par un cubisme tempéré ; Paul Cézanne et, dans une certaine mesure Matisse (comme coloriste), ont aussi marqué son style. Ses peintures sont originales et modernes, ses nus et ses bouquets de fleurs sont forts et puissants.
Il exposa de son vivant à Paris, Munich, Bruxelles, Genève, en Italie, à Stockholm, à Londres et New York.
Il est aujourd'hui représenté dans de nombreuses collections publiques et privées, y compris au Musée d'Art Moderne de Paris.
Notre tableau témoigne du talent de cet artiste. On notera la qualité de la composition et le soin apporté à la disposition des différents éléments. Le peintre mobilise une palette riche en bleu cobalt et en couleurs chaudes : le jaune vibrant du citron se détache sur le fond sombre du vase. Les ombres dessinées par les objets sur le plan où ils ont posés sont habilement suggérées. Le drapé du tissu à l'arrière-plan est parfaitement rendu et sa couleur bleu permet de faire ressortir le bouquet dont chaque fleur est particulière.

Musées :
Paris, Musée d'Art moderne
Amsterdam, Musée d'Art moderne
Chambéry, Musée des Beaux-Arts
Le Havre, Musée des Beaux-Arts
Lille, Palais des Beaux-Arts
Tunis, Musée National d'art moderne

Bibliographie :
E. Bénézit « Dictionnaire des Peintres Sculpteurs Dessinateurs et Graveurs », tome 8, pages 100-101. »

Charles Kvapil - Fleurs rouges - Lille, Palais des Beaux-Arts Charles Kvapil - Fleurs rouges - Lille, Palais des Beaux-Arts